Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  Eric-Anne Marie-Tom  Nom  SOREL
 Age  48  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  Tour du monde  Durée du séjour  1 an
 Date de départ  07/08/2008   Note: 3,9/5 - 31 vote(s).
 Description : Venez découvrir notre transat en famille

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de Eric-Anne Marie-Tom ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation :
 Date du message : 12/10/2008
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 GRACIOSA

Madère amère et amer ….

 

Les dernières nouvelles adressées  deux jours après avoir quitté GIBRALTAR étaient  plutôt enthousiastes voire soporifiques, une grande bleue plate, sans vent et la seule source d’énergie restait le moteur. Que Nenni durablement, en dehors de toutes prévisions météos, v’la ti pas qu’on s’aperçoit vers 22 heures qu’il devait y avoir un mariage à l’horizon et que le photographe était superbement équipé. Le cortège se rapprochait et l’orchestre était semble-t-il assez pauvre : Une seule grosse caisse dont l’ampli fonctionnait de mieux en mieux et vers 23 heures le feu d’artifice …..

A 0 heure  30 c’était l’apothéose, mais ce n’était pas un mariage, seulement un orage et une superbe perturbation qui envoyait un vent de 35 n½uds de l’Ouest, soit en plein dans le nez, nous condamnant à avancer à 1,5 nds au moteur de face ou tirer des bords, l’un vers OUESSANT, l’autre vers le cap de Bon espérance. 24 heures dans ces conditions avec en prime une mer qui nous envoyait sa houle de plus en plus volumineuse et de plus en plus croisée, soit des vagues de 2, puis 3 voire 4 mètres dans tous les sens. Donc tirer des bords dans ces conditions devenant franchement pénible. A l’occasion d’un Bord vers le Sud, nous avons pris la décision de nous réfugier aux CANARIES, distantes de 365 milles seulement ( 700 Kms environ pour les néophites qui ont une dernière fois la conversion …… c’est même pas difficile c’est 1852 m un mille marin et il n’y a pas de TVA là-dessus, allons bon !!!!!!) donc adieu MADERE, tu deviens un AMER seulement, à 300 milles sur notre tribord et en avant la musique.

Comme disait RAPH le second de Pascal QUINTIN sur le trimaran FORGET, c’est là que commençait le tour de manège, parce qu’une perturbation ou dépression a beaucoup de défaut, mais ce que nous allions découvrir que contrairement à une femme (là je m’attire des ennuis …) ou à une agrafeuse, elle est fidèle, c’est ainsi que 4 jours plus tard, en arrivant à GRACIOSA, aux canaries, nous étions toujours dans la dépression soit des vagues de 3 à 4 mètres  ( elle nous avait offert beaucoup plus 3 jours plutôt et nous avions dû passer une nuit en fuite, attendant vent arrière que tout se calme, à l’Ouest de RABAT).

Si bien que le plancher des vaches que nous atteignons le 2 octobre à GRACIOSA nous semble paradisiaque comme la platrée de frites que nous nous sommes offerts le midi même.

Cette petite ile volcanique qui doit accueillir quelques 2 ou 300 habitants nous accueille dans une marina à 10 ¤ la nuit et la plupart des bateaux sont Français en escale arrivant du Portugal de Gibraltar, du Maroc ou de Méditerranée, se projettent au minimum dans un tour de l’Atlantique et les plus speeds et conformistes sont comme nous : 1 an seulement.

Contrairement à ce que nous croyions au niveau des bateaux, il n’y a pas que des coffre-fort (bateaux de construction amateur indestructibles en fer ou alu) à réaliser ces périples mais bon nombre de bateaux de série neufs (BENETEAU et JEANNEAU 40/42 pieds pour ne citer qu’eux) qui semblent être d’excellentes montures et la plupart du temps quasiment neufs et super-équipés, des affaires à reprendre à leur retour.

Les rencontres se font de plus en plus nombreuses et toutes empreintes de beaucoup d’humilité. Pas de fanfarron  rencontré jusqu’alors, juste des gens simples avec des moyens divers, des objectifs variés, un passé conservé sous silence et un seul  objectif : vivre au jour le jour une espèce d’aventure sans prétention, seulement la notre.

Sur le plan de l’équipage : Anne Marie en pleine maturité qui commence à maitriser le réglage des voiles, seule  corde qui manquait à son arc (la navigation est acquise, GPS, RADAR n’ont plus aucun secret pour elle). Tom a découvert l’inutilité du GPS, il a décidé que la navigation devait se faire à partir de sa carte mondiale des animaux et exige qu’elle trône sur la table à carte…. On sait qu’un enfant sait être persuasif et donc elle est sur la table à carte. Anne Marie est confiante sur le plan scolaire : il devrait savoir lire à NOEL. Le père noël sera forcément reconnaissant…

Au fait le seul qui n’ait pas souffert de la météo c’est TOM : repas normaux, films, dessins etc.. tout cela par 5 à 6 m de creux parfois. Une heure et demie après avoir mis pied sur terre il n’avait qu’une idée : revenir sur le bateau. A l’heure où je vous écris, il refuse d’aller se baigner prétextant être très bien sur le bateau…

Donc 4 jours à GRACIOSA puis périple dans les canaries durant quasiment un mois. Avis aux dépressifs, il y a deux cabines à bord et la France n’est vraiment pas très loin… Ici le gas oil est à 0,80 ¤….

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Par TR

le 12/10/2008 à 14:21:39

A tous trois, comme nous en avions logtemps parle ce n'est pas toujours aussi simple.
Nous pensons beaucoup a vous.
Les R....


Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty