Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  Eric-Anne Marie-Tom  Nom  SOREL
 Age  48  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  Tour du monde  Durée du séjour  1 an
 Date de départ  07/08/2008   Note: 3,9/5 - 31 vote(s).
 Description : Venez découvrir notre transat en famille

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de Eric-Anne Marie-Tom ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation :
 Date du message : 07/05/2009
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 SAINT MARTIN PRIEZ POUR NOUS AVANT DE REJOINDRE LES BERMUDES

INDICE POUR LE GRAND JEU :

 

 

Un nouveau merveilleux cadeau est en jeu, le dernier gagnant « Bruno » devrait reçevoir ces jours-ci une merveilleuse flûte artisanale fabriquée à STE LUCIE, que nous avons découverte à Sainte Lucie, alors pourquoi pas vous la prochaine fois.

 

 

Alors l’indice sous forme de rébus :

 

 

Mon premier est la moitié d’une tante.

 

Mon deuxième est une construction s’avançant sur la mer

 

Mon troisième est plus facile qu’à faire

 

Mon tout est l’un des surnoms de la personne mystérieuse qui se gave de riz  dans certaines circonstances…!!!!

 

 

A vos claviers et en vitesse, il n’y aura qu’un gagnant et pourquoi pas la personne mystérieuse qui n’est pourtant pas fana de l’informatique.

 

 

 

 

 

 

 

SAINT MARTIN PRIEZ POUR NOUS AVANT DE REJOINDRE LES BERMUDES

 

 

 

 

Saint Martin partie Française et San Marteen en sa partie Hollandaise est une petite île particulièrement exploitée par les promoteurs qui y affluent. C’est d’ailleurs le cas d’Olivier et Christelle, lesquels avec leurs deux enfants ont tout quitté en France pour construire et exploiter deux superbes villas, où pour un prix modique (en fonction des saisons), il est possible de séjourner bénéficiant d’une piscine individuelle, en bordure d’une plage privée, voisin de Stéphane Collaro. Ces amis de Christophe nous ont été présentés avant qu’il ne s’envole pour retrouver avec joie le boulot en métropole.

Une île où il fait bon vivre, se baigner, mais surtout pas circuler, en louant une voiture une journée, nous n’avons réussi à parcourir que 30 kilomètres, c’est vrai que nous avons perdu le rythme.

Royaume de la détaxe, on trouve le Ricard à 9 euros, un ersatz de Pastis (que nous n’avons pas gouté) à 2 euros le litre, le whisky J et B ou Famouse Grouse à 10 ¤, le paquet de Malboro à 1,30¤, le bonheur quoi, on a pas le prix exact de l’Ectasy, mais il semblerait que la dose soit à 1 ¤, ce qui crée beaucoup de dégâts parmi la jeunesse qui ne connaît que cela comme drogue douce.

4 jours d’escale à SAINT MARTIN et l’envie d’entamer le retour qui nous nouait un peu le ventre, reprendre les longs séjours en mer sont à la fois tentant, mais aussi angoissant : qu’allons nous trouver (météo, avaries, etc…).

On avait bien fait d’y penser parce que le calme relatif de la première nuit s’est vite estompé : de 20 à 35 n½uds (voir 38 par rafale : environ 70 km/h) et des creux de 4 à 5 mètres ont été notre quotidien durant 5 jours avant de se calmer un peu la dernière journée, mais comme nous ne sommes pas là pour nous plaindre, il faut savoir qu’au lieu de 8 jours, nous avons mis 6,5 jours, une moyenne de plus de 6 n½uds (140 milles par jours), mais quand même sans la moindre touche, pas un seul poisson au bout de la ligne alors que nous avons retrouvé 4 poissons volants sur le pont (des suicides probablement).

Le plus de cette aventure, c'est la navigation en duo, où nous avons appris à naviguer à 2 bateaux et c'est extrêmement rassurant, quoiqu'il en soit nous sommes en sécurité. Ti-Punch, avec à son bord Jérôme et Juliette nous ont accompagné, quelques fois à vue, mais toujours à portée de radio, surlaquelle nous pouvions exprimer nos petits soucis. 24 heures derrière se trouvaient Matali, nos vieux potes et Austral que nous cotoyons depuis La Barbade, Australe est un bateau de 28 pieds (8,40 m) à bord duquel se trouvent Franck et Floriane qui nous retrouvent aux Bermudes.

Autre détail mais d'importance pour nous : Finis les quarts de nuit en tee-shirt, nous avons réouvert l'armoire à polaires, cela sent l'écurie, bien que la température extérieure la nuit ne descende pas en dessous de 20° et que l'eau soit à 22°, la brise marine et l'humidité nous frigorifient et ce n'est pas fini. Dommage .......

 

 

 

LES BERMUDES (espérons le sans son triangle) nous apparaît le 6 mai à 1 heure du matin, à 10 miles des côtes les services de surveillance nous interpellent par radio, il faut présenter le bateau, l’équipage, le voyage en amont et en aval, les moyens de sécurité à bord et accepter de nous faire guider dans une passe facile et probablement la mieux balisée que nous ayons connue depuis le début de notre périple. Nous mouillons dès que possible dans le port de St George et dans la minute qui a suivi l’arrêt moteur appel radio :   « On ne mouille pas où on veut ici : On file d’abord accoster au ponton de la Douane qui veut visiter le bateau ». La visite n’aura pas lieu, 105 dollars américains suffirons simplement pour pénétrer dans les eaux des Bermudes.

 

 

 

Vous l’avez deviné une ile particulièrement policée, mais splendide très propre, pas de papier au sol, pas de mur défraichi, le charme Anglais, la propreté et l’exotisme en plus. Des habitants très souriants. Des commerçants fatalistes : « Oui ici c’est cher, beaucoup plus cher que dans les Caraïbes, mais c’est comme cela et c’est le paradis n’est-ce-pas ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Par Mumu et PAC

le 08/05/2009 à 12:49:10

J'ai mis toutes mes lumières en route, réponse : TACALEDIR.... c'est bon ????
bisous à vous, au plaisir de vous lire.

Répondre à ce commentaire

Par Eric-Anne Marie-Tom SOREL

le 08/05/2009 à 13:25:52

UN GRAND BRAVO à ces 2 nouveaux gagnants qui reçevront leur cadeau début juillet désormais puisque nous n'avons plus de liaison avant cette date avec la France.
Ce sont certainement les lumières du Dalaî Lama qui les ont éclairés puisqu'ils nous reviennent d'une aventure dans l'himalayadont nous verrons certainement les photos à notre retour.
La réponse était effectivement TACALEDIR qui ne quitte jamais la table d'un festin bien arrosé sans finir à grandes louches le plat de riz.
BRAVO encore à Pousse Au crime et à Mumu.
A bientôt pour un nouveau jeu.

Répondre à ce commentaire

Par Gigi

le 10/05/2009 à 18:32:33

Salut à vous
Pas de problèmes pour la couleur vous prevenez dès que possible car nous comptons aussi partir en vacances à un moment.
Gros bisous Brestois

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty